Le Tir à l’Arc

Le Tir à l’Arc est un art martial

 Et oui, cela peut paraître assez difficile à croire mais pour tous ceux qui le pratique, peuvent vous le certifier!

 C’est également un sport de précision dans lequel les archers envoient leurs flèches le plus au centre possible dans une cible avec leur arc.

La petite histoire

 Mais pour la petite histoire, je n’irai pas trop loin sur le sujet, est qu’a l’origine de la Chevalerie de l’Arc est que celle-ci est aussi ancienne que respectable.

 Descendants de ces Archers du moyen-âge auxquels, dès le IX ième siècle, l’abbé de Saint-Médard-lès-Soissons avait confié la garde des reliques de Saint Sébastien, c’est pour cette raison sans doute, qu’ils se placèrent sous le patronage du saint martyr.

 Les Chevaliers actuels sont les successeurs des vaillants soldats qui, sous le nom de Francs-Archers, figurèrent avec honneur dans nos premières armées permanentes.

 Plus tard, organisés en Serments ou Compagnies, dotés de franchise et de privilèges spéciaux par tous les Rois de France, depuis Charles V jusqu’à Louis XVI, ils marchèrent en tête de la milice bourgeoise, dont ils formaient l’élite et la partie la plus active.

L’archerie française

 L’archerie française fut définitivement supprimée et dissoute, après de long siècle de règnes, lors de la Révolution de 1789, par plusieurs décrets de l’Assemblée Nationale et de la Convention.

 Ils firent rentrer dans le domaine de l’état, les biens possédés par les Chevaliers de l’Arc, et les incorporèrent eux-mêmes dans la garde qui avait remplacé les milices bourgeoises, c’est-à-dire dans la Garde Nationale.

 Quelques Compagnies d’Arc subsistèrent néanmoins et conservèrent les traditions des réceptions et des usages.

 Toutefois, on vit, sous le Consulat et sous le premier Empire, renaître la Chevalerie
et se reformer de toutes parts, autour de Paris, à Paris même, et dans des Départements du Nord.

Les Serments et les Compagnies d’Arc

 Dépouillés, de leurs privilèges et de leur existence publique, ils furent soumis aux anciens statuts et règlements, et leur faculté de transmettre leur titre de Chevalier ne tomba jamais en déshérence.

 Charles V institua certaines règles d’intronisation, au rang de Chevaliers. Ce sont ces règles qui, dans leur esprit tout au moins, ont subsisté jusqu’à nos jours. C’est un véritable titre qui est ainsi transmis dans la suite des temps.

 La législation d’un côté, les effets naturels du progrès des mœurs de l’autre, il arriva que la Chevalerie elle-même subit des modifications importantes, et qu’une foule d’usages nouveaux, fruits de la civilisation moderne, s’introduisit dans la pratique du Tir à l’Arc.

Le titre de « Compagnie Impériale de l’Arc de Paris « 

 L’empereur Napoléon III a autorisé, par sa décision du 6 août 1853, la Compagnie de Paris à prendre le titre de « Compagnie Impériale de l’Arc de Paris « .

 Le Gouvernement de la République Française lui manifeste sa bienveillance, en accordant une subvention annuelle à la Fédération Française du Tir à l’Arc.

 Le Premier Magistrat de la République y contribue également, en dotant le Championnat de France de Tir à l’Arc d’un vase de Sèvres destiné au champion annuel.

 La grande guerre de 1914-1918, a été très préjudiciable aux nombreuses Compagnies d’Arc des départements envahis, elle n’a pu détruire les sentiments des Chevaliers de l’Arc.

 Nous sommes heureux de constater qu’actuellement, presque toutes les Compagnies d’Arc, pour ne pas dire toutes, qui avaient été anéanties du fait de l’invasion, sont reconstituées grâce à la vaillance de nos archers et à leur amour des traditions.

Les règlements

 Les règlements généraux de 1864, édités en 1869, ayant presque totalement disparu des archives des Compagnies d’Arc, beaucoup de celles-ci ont demandé à la Fédération Française de tir à l’arc, de les faire rééditer.

 C’est à quoi se sont employés les Membres du Conseil de Permanence, après y avoir apporté quelques modifications qui, si elles rajeunissent ces statuts tant aux termes employés qu’aux précisions données, n’ont absolument rien changé quant à la forme et aux traditions qu’il est indispensable de maintenir dans leur intégrité.

 Voila en gros l’histoire du tir à l’arc français!, toutefois si vous voulez en savoir davantage, écrivez moi un mail, je me ferai un plaisir de vous renseigner et/ou de vous donner quelques liens intéressant …..

 

 

 Voilà, c’était la petite histoire des archers de France, j’espère ne pas vous avoir trop ennuyé.

  Venez griffonner un commentaire, et dites-moi si ils ont eût raison d’apporter ces modifications?

Termes de recherche entrants:

  • grade chevalier au tir a l arc
  • regle du jeu du tir a l arc
  • regle du tir a l\arc
  • Regle Tire a l arc
  • règlements de tir a l arc
  • règles de tir à larc
  • arts martiaux et tir a larc
  • regles du tir a larc
  • tir à larc regles cibles
  • tir a l\arc regle
Cible avec flèches

Bien débuter dans le tir à l’arc

  Vous êtes nombreux chaque année à découvrir le Tir à l’Arc, cette discipline peu médiatisée.. Voici ce que vous devez faire si vous venez de vous décider à essayer, voir en faire votre loisir personnel. Termes de recherche entrants:comment tirer à larccomment tirer à l\arcdébuter tir à larcdébuter tir à l\arctechnique tir à l\arctechnique …

Le Bouquet Provincial de Compiègne

TOUTES LES PHOTOS de la journée du 12 Mai 2013 pour le bouquet Provincial de Compiègne —– La grande messe fut donnée par l’évêque de SOISSON          Inauguration du jeu d’arc Le tir à l’assiette de l’après midi Tir d’Arnaud LEMAIRE aux couleurs d’Ozoir Tir d’Alexandre GOUBERT le petit jeune juste en …

Resultat de la Division Regionale Homme 2014

Comment où et avec quoi pratiquer votre nouvelle passion le tir à l’arc!

  Vous avez plusieurs possibilités pour pratiquer le tir à l’arc soit pendant vos vacances ou en Club affilié FFTA. Le tir à l’arc pendant vos vacances Le tir à l’arc est désormais implanté dans toutes les stations des Alpes, dans le Centre de la France et, de plus en plus, dans les stations balnéaires …

Bouquet Provincial Compiegne_51

Le tir à l’arc et ses traditions

 Depuis sa renaissance, la Chevalerie de l’Arc et ses traditions n’ont cessés d’exister dans le cœur des hommes, trouvant protection et encouragement, même dans les plus hautes autorités.    L’Empereur Napoléon III lui a témoigné publiquement sa sympathie en lui accordant plusieurs fois des prix dans diverses Compagnies et en autorisant, par sa décision du …

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. bonjour

    ma fille a pratiqué le tir à l’arc à sa base de loisirs et a beaucoup apprécié
    son collège met en place de nouveaux sports proposés par les enfants
    elle aimerait proposé le tir à l’arc mais doit amener le réglement du jeu mais je n’arrive pas à le trouver
    pourriez vous m’aider?
    merci

    1. bonjour Sabine,
      c’est excellent comme idée, attention tout de même, il faut certaines précaution…
      voici un lien sur des pdf:
      http://www.teitarc.com/
      j’espère que cela vous suffira, sinon, allez sur le site de la FFTA
      A bientôt

      1. merci beaucoup

    • Eric Bouchard on 7 novembre 2012 at 4 h 02 min
    • Répondre

    Bravo Richard, bel article, je m’appercois que j’en connaissait très peu sur le tir à l’arc, maintenant j’en sais beaucoup plus.

    Il y a des clubs dans ma région, donc il y a des personnes qui pratiquent ce sport par ici. C’est une discipline que l’on peut pratiquer partout en tout temps dehors comme en dedans. Malheureusement par ici c’est le hockey sur glace qui est le plus populaire mais la chasse au tir à l’arc gagne de plus en plus en popularité au Québec…

    1. Bonjour 2ric,

      Oui, on pratique le Tir à l’arc dans le monde entier et c’est pourtant le sport le moins connu! le tir à la carabine est bien plus populaire!! même au J.O.!
      Par contre il est plus facile de faire du tir à l’arc que du tir carabine, pour cause , le prix du matériel et la licence!
      Pousse une de leur porte et essaie pour voir…..
      Amicalement,

      1. Bonjour je découvre le tir à l’arc je le commençe en club avec les archers chartrain et je m’interroge bien sûr sur les divers dispositifs d Arc. j’ai trouvé un arc de taille et de force comparable à leurs arc d’initiation pour moi soit un 68″ en 30 livres car je mesure 1m87 et j’ai une bonne allonge (il me faut des flèches de 80) mon arc est donc un Samick. progress 2 (un peu vieux mais à 35€…)avec juste le viseur. Le repose flèche est juste un petit plastique blanc usé je pense donc le remplacé et je préfèrerais un métallique mais il semblerait qu’il faille obligatoirement mettre un berger et je me demande la différence de qualité entre un berger à 9 euros et un berger à 90.

        1. Bonjour, bienvenue dans le monde du tir à l’arc, pour une personne qui mesure 1,87, il te faut un arc de 70″ de 30 livres (suffisant pour les distances de 18m à 50m et pour un débutant).
          Pourquoi un 70″?, parce que ton allonge doit être au moins de 30 – 32″.
          Un samick pour débuter et comprendre la mécanique gestuelle te sera suffisant pour les 6 à 9 mois qui viennent.
          Pour le berger, la qualité de celui-ci varie par ça praticité: à 9€ il est simple mais pas évident à régler et à 90€ il est pour les pros et ceux qui veulent de la précision dans la sortie de flèche….à utiliser bien sûr avec un repose flèche adéquat!!, un berger réglable par trois vis, une pour le positionnement latéral, une pour la compression du ressort intérieur et une pour le serrage du réglage, au prix de 15/30€ fera l’affaire. prévois également un cliquer, qui te permettra par la suite de libérer ta flèche à la même distance de traction….
          à bientôt.

Déposez votre commentaire