Le tir à l’arc à l’école

 Pensez-vous qu’il soit possible de pratiquer le tir à l arc à l école ?

 Ce dimanche, je me trouvais à faire une compétition à Esbly
en Seine et Marne, et en allant à la buvette pour y prendre
un thé, comme à mon habitude, je me suis mis à discuter avec
une charmante dame, notre discussion a porté sur le tir à l arc à l école.

 Nous avons parlé des jeunes de leur club qui étaient très
assidus pour leur 12 ans et dont ils étaient fiers.

 J’expliquais donc à cette charmante personne que je venais
de lancer un blog sur le Tir à l’Arc, elle fut ravie et me demanda
dans la discussion si il était possible d’enseigner dans les écoles!

Le tir à l'arc à l'école

L’enseignement du tir à l’arc à l’école

 Depuis la consécration de Sébastien Flute aux Jeux Olympiques
de Barcelone en 1992, cela a permis à la FFTA de faire reconnaître
le Tir à l’Arc auprès des jeunes.

 Les nombreux films relatant les aventures de héros  »arc à la main« ,
suscite l’admiration et l’envie de pratique.

 Je crois qu’il est en effet possible d’enseigner dans les écoles,
des jeunes de la primaire au lycée viennent chaque année
dans nos clubs pour y faire une ou deux journées  » Découverte« .

 L’enseignement dans les écoles peut être dispensé en EPS
(Éducation Physique) avec une certaine approche de cette discipline.

Dans quel but?

 Il y a peu d’activités EPS dans l’éducation nationale, et
expérimenter le tir à l’arc à l’école permettrait d’aider
l’enfant ou l’adolescent à orienter ses pensées dans une
mesure plus positive, sereine, améliorerait sa faculté de
concentration ainsi que sa perception des mouvements
corporels acquérant ainsi une meilleure motricité.

 Ils viennent souvent pour passer un moment  » Robin
des bois
 » mais aussi parce qu’ils ressentent un besoin,
celui d’atteindre un objectif ! LEUR objectif, maîtriser leur
action, leur corps, ne serais ce qu’une minute!

Connaissez vous Helen JENKINS ?

 Deux fois championne du monde de triathlon Helen
Jenkins parle de la façon dont les nombreuses
défaites qu’elle a subi dans sa carrière l’ont aidée à
devenir une meilleure athlète.
 

« JE SUIS DE CELLE QUI SE RELÈVENT, PAS
DE CELLE QUI RESTENT À TERRE. »

Quel intérêt pour les élèves ?

 Le tir à l’arc à l’école à la particularité de stimuler
la vigilance, ce qui est assez pertinents pour de jeunes
élèves.

 D’une certaine manière, ce serai une réponse au
manque d’attention qui leur est souvent reproché.

Le secret d un tir fluide

Quelles capacités seront sollicitées
durant la période d’apprentissage ?

 Une capacité très sollicitée est au niveau mental, on
l’appelle l’attention.

 En tir à l’arc, celle-ci peut être très élevée car l’activité
relative du corps étant moins prononcée, le cerveau est
donc par lui même disponible :

  • Pour recevoir et évaluer l’information transmises
    par les sensations corporelles en effectuant les gestes
    fondamentaux.
  • Pour évaluer et juger par la connaissance et le
    contrôle qu’a un élève sur lui-même et, plus spécifiquement,
    sur ses stratégies cognitives autrement dit, la métacognition.
  • Pour être rigoureux : l’élève va apprendre à ajuster
    son dos et son bassin, connaître la position de son corps
    et de ses segments et être capable de reproduire les
    mêmes gestes…

 Cette connaissance implique que l’élève est conscient,
notamment, des exigences et de la valeur d’une tâche,
des connaissances et des stratégies cognitives requises
pour la réaliser, des étapes à franchir et, pendant
l’exécution de la tâche, de l’efficacité de sa démarche.

Que peuvent ils ressentir?

 Le tir à l’arc c’est « orienter, rester en visée et projeter
avec précision une flèche vers une cible et répéter cette
action avec rigueur et persévérance un nombre de fois
réglementé. »

 L’élève est à la recherche de sensations, car c’est par
elle qu’il corrige un geste mal adapté.

 Les sportifs évoquent souvent le manque de sensations,
l’efficacité gestuelle passe par la maîtrise de sensations,
mais également par des informations précises orientées
aux « bons endroits » pour juger un résultat…

Le CONCEPT D’ÉDUCATION MOTRICE

 La phase d’apprentissage des Techniques et des
bases élémentaires
est fondamentale pour éviter
les mauvaises habitudes prises dès le départ et qui
peuvent freiner la progression ultérieure.

  • C’est pourquoi le débutant, jeune ou adulte, se
    freine de lui même en recrutant des muscles parasites.

 Il est préférable d’apprendre à faire quelque chose
en le faisant.

  • Le perfectionnement du geste se fait en utilisant
    le moins de muscles possibles, et pour chaque
    muscle, de faire ce qui est nécessaire, d’une
    manière simple, plus économique et efficace…

  Voici un PDF très instructif pour les personnes
désireuses de connaître la réglementation pour
l’encadrement d’élèves.

Donc, oui on enseigne déjà le tir à l’arc dans
les écoles, et vous, quand
pensez-vous?

Après avoir laissé votre commentaire, prenez 5
minutes et remplissez ce petit questionnaire simple
afin de faire connaissance et mieux cibler les articles.

Merci


coaching tir à l'arc

Si vous avez aimé  «  Le tir à l’arc à l’école »,

 

 

Faites connaître cet article, likez sur votre réseau social préféré,

ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

 

 

Déposez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.