Août 25

Le paradoxe de l’archer quel drôle de phénomène

 

 le Paradoxe de l’archer, connaissez-vous ?

 En avez-vous déjà entendu parler dans votre club ou compagnie ?

 Savez-vous comment régler votre arc, afin de réduire le phénomène du Paradoxe de l’Archer lors de vos tirs ?

 

 Vous passez énormément de temps à paramétrer et à faire de nombreux réglages sur votre matériel n’est-ce pas ?

 

 La précision dans vos réglages vous permettent d’obtenir des résultats extraordinaires.

 

ils sont seulement satisfaisant dans la mesure où chacun de vous est différent, et c’est ce qui en fait pour moi un paradoxe.

 

 

Paradoxe de l'archer

 

 

Le paradoxe de l’archer c’est quoi?

 C’est la réaction de la flèche produit par la propulsion de la corde à sa libération.

 

 On l’exprime par  » paradoxe de l’archer « , car bien que la flèche oscille pendant son trajet, elle finit par atteindre son but avec une précision extrême.

 

 Ces oscillations sont émises par la corde au moment ou l’archer relâche ses doigts, il retransmet cette déviation à la flèche en quittant son emplacement.

 

 Sur ces vidéos V1, V2 et V3 de qualité passable, on voit l’oscillation que la flèche subie lors de la libération de corde, c’est filmé à de très grande vitesse pour pouvoir en voir le phénomène au ralenti.

 

 

 Vous comprenez maintenant pourquoi un réglage précis est nécessaire pour avoir de bons résultats.

 

Positionnement de la flèche

 Maintenant, il y a d’autres éléments dont vous devez prendre connaissance.

 

Le repose flèche

La position du porte flèche doit être ajustée de manière à assurer un bon dégagement de la flèche.


Le porte flèche ne doit pas dépasser le fût de la flèche ( voir figure ci-dessous ).

Repose_Flèche

 

Les nœuds de vibration

 L’objectif du centrage est que la flèche quitte le centre « théorique » ou « d’équilibre » de l’arc.

 

 En fait, ce sont les deux nœuds de vibration de la flèche qui quittent ce centre sur la ligne de tir.

 

 

Nœud vibration

 

 

 

 

 La flèche vibre pendant son vol autour de deux points relativement fixes

 

  • Au repos, en absence de pression sur le bouton
    Berger, la flèche est décalée.

 

Nœud distorsion

 

  • Lors du lâcher, la pression sur le bouton
    Berger aligne les nœuds de la flèche
    dans l’axe de tir.

 

Regardez le comportement de l’arc et de la flèche après sa sortie…

 

 

Et ici pour les poulies…

 

 

 

 Voila, vous verrez dans un prochain article, le vol  » Marsouinage  » et le vol  » Zig Zag  » qui fait suite à ce paradoxe de l’archer.

 

 

En attendant, dites-nous si vos flèches ont un effets Marsouinage ou Zig Zag lors de vos libérations et partagez ci-dessous en quelques phrases comment vous avez remédié à la situation.

 

 


VOUS AVEZ DES OBJECTIFS POUR VOTRE SAISON ?

Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour les mettre en place,

  • Quel stratégie employer pour arriver à vos fins?
  • Toutes ces questions sans réponses?
  • Alors poser-les moi en

prenant quelques instants et en répondant au petit questionnaire

cela nous permettra de mieux vous connaitre et de vous donner le meilleur que ce soit en conseils ou stratégie d'objectifs.


 

Si vous avez aimé  «  Le paradoxe de l’archer quel drôle de phénomène »,

 

Teitarc - le tir a l'arc

Richard REVIRARD

 

Votre plaisir est entre vos mains !

PS: Si «  Le paradoxe de l’archer quel drôle de phénomène » vous a plu ?

Alors, partagez-le sur votre réseau social préféré, ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

Termes de recherche entrants:

  • paradoxe de l\archer
  • paradoxe de larcher
  • paradoxe de l archer
  • effet paradoxe tir a larc
  • tir à larc drole
  • réduire le paradox de l\archer
  • thèse paradoxe de l\archer
  • tire a larc comportement de la flèche au ralenti video
  • paradoxe fleche
  • paradoxe fleche arc

(2 commentaires)

1 ping

    • Cyril on 1 mai 2014 at 19 h 44 min
    • Répondre

    Salut Richard !

    Merci pour cette définition.

    J’ai en effet eu des problèmes de marsouinage ce week-end et je suis en train de travailler sur le problème en travaillant le détalonnage mais j’ai l’impression que le réglage du band est faux lui aussi. Il faut donc que je reparte de zéro !

    J’aime bien ce paradoxe de l’archer. Je vais creuser un peu la question.

    1. bonjour Cyril,

      Nous devons souvent prendre en compte ce phénomène lors de nos réglages, celui-ci est trop souvent oublié et je vois encore beaucoup trop d’archer régler leur arcs en pleine compétition en se demandant pourquoi ceux-ci ne fonctionnent pas…!
      Courage Cyril et amusez-vous bien.

  1. […] sur le repose flèche et dans la fenêtre d’arc puis, il absorbe l’ondulation de la flèche ( paradoxe ) lors de la libération de la […]

Déposez votre commentaire