Les aliments à éviter en compétition

 Ça y est, vous êtes arrivé dans le club où vous devez démontrer

vos qualités de tireur et enfin monter sur le podium…

 

podium tir à l'arc

On est tous pareil

 La première chose que vous faites, votre sac ou valise de tir à la main,

c’est de trouver où ils ont bien pu mettre les feuilles qui vous indiquent 

votre place sur laquelle est positionnée Votre cible.

 

 On vous dit si vous êtes en haut ou en bas, en A/B ou en C/D.

 

 Vous avez remarqué que vous ne tirez que très rarement là où vous êtes

à l’aise, enfin en ce qui me concerne c’est rare !

 

 Bref, vous vous rendez en face de votre pas de tir et vous commencez,

soit par dire bonjour aux personnes que vous connaissez, soit par

monter votre arc.

 

 Vous sortez votre petit en-cas, votre déjeuner et la boisson qui va bien avec…

 

 Quand on a tout oublié ou que l’on avait pas envie d’apporter, il y a tout

ce qu’il faut à la buvette n’est-ce  pas ?

 

 Vous êtes encore là ? alors c’est parti !

 

Vous devez mettre tous les atouts de votre coté

 La préparation physique est primordiale avant une compète.

 

 Bien dormir, et ce suffisamment, bien entraîné et surtout bien veiller

à votre alimentation.

 

 L’alimentation se gère comme ceci :

  • Pendant la semaine avant la compète
  • Le repas avant la compète
  • Trois heures avant la compète
  • La rations d’attente

 

Bien, alors, que ne doit-on pas manger lors d’une compétition ?

 Tout ce qui est gras et difficile à digérer comme :

    • les plats préparés en sauce et trop relevé
    • les salades du style laitue, maïs etc
    • les frites
    • la viande rouge
    • la charcuterie
    • etc
  •  
    • Les boissons gazeuses
    • le chocolat du style
    • mars
    • nuts
    • treets
    • twicks

 Par contre, vous devez vous alimenter correctement pendant la semaine

qui précède votre compète !!

 

alimentation tir à l'arc

 

 Le jour J

 Un bon repas 8 à 12 heures avant la compétition composé de :

    • Pâtes
    • riz
    • viande blanche
    • produit laitier (préférez le lait de chèvre ou de soja)
    • gâteau de semoule ou de riz
    • pain d’épice
    • de fruit
    • ou d’un jus de fruit et d’eau

 

  Manger calmement, lentement.  Ce jour là, le repas doit être terminé 3 heures avant, cela peut être un petit déjeuner, un déjeuner ou une collation.

 

 Prendre des aliments glucidiques et protéiniques comme :

    • pommes de terre, riz ou muesli, pain d’épice
    • des céréales si c’est la collation
    • viande grillée ou fromage frais

  de façon à ce que la digestion soit terminée au moment du départ.

  L’eau est indispensable.

 

 Pour la ration d’attente

 Elle devra être solide et liquide pour maintenir vos réserves de glycogène qui 

vous permettent d’apaiser l’anxiété et le stress.

 

 Elle peut être prise 2h30 avant le début des tirs.

 

 Elle doit être légère si vous avez fait le précédentrepas trop copieux, l’inverse

le cas contraire, mais pas trop tout de même !

 

 Vous pouvez par exemple grignoter :

  • Une barre de céréale de votre choix
  • ou du pain d’épice
  • ou des biscuits
  • ou des pâtes de fruits
  • ou un fruit bien mûr ou cuit
  • ou un produit laitier sucré
  • de l’eau ou un jus de fruit frais

 Selon le temps et les circonstances, vous devez grignoter cela toutes les 30 mn

et boire toutes les 10 à 15 mn avant le démarrage.

 

 En ce qui concerne la boisson

 Je vais vous donner une astuce pour la composer vous même :

 

 Fabriquez 150 à 300 ml avec plusieurs breuvages  sans alcool bien sûr !! :

  • 1/3 d’eau
  • 1/3 de jus de raisin pour la richesse en potassium
  • 50 à 80 gr de sucre ou de miel pour les glucides

  Un conseil, Buvez, Buvez, Buvez pour bien vous hydrater, certes, ça fait pisser !

 Allez, comme je suis bon avec vous, je vous mets un exemple de repas de

pré-entrainement :

 

De 3 à 4 heures avant les tirs :

  • Poulet ou poisson grillé aux fines herbes (sans la peau)
  • Riz aux légumes
  • Asperges ou autres légumes au choix
  • Lait 2 % mg
  • Raisins

2 heures avant l’activité :

  • Pizza aux légumes et au fromage fait maison
    (pain pita, sauce à pizza sans viande, légumes
    au choix, mozzarella à 15 % mg
    )
  • Salade de fruits

  Bon, à vous de faire le reste et … bonne appétit .

 Plus de détails sur l’alimentation se retrouve sur le p’tit livret LARCHER N°10

 

<< Combattre le mal de dos & l’alimentation sportif

 

 



Si vous avez aimé  «  Les aliments à éviter en compétition »,

 

 

Faites connaître cet article, likez sur votre réseau social préféré,

ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

 

 

Déposez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.