Le secret pour obtenir un tir fluide

 

Le secret pour un tir fluide

 

 Pendant mes compétitions et aussi lors de mes séances d’entraînements,

j’entends souvent cette phrase qui se répète….

« Ma main de corde tourne quand je lâche ma corde…. après avoir
lâché, mes doigts qui devraient être à la verticale, se retrouvent à 45°
.
« 

 

 Alors quel est donc se secret qui va vous permettre d’obtenir un tir parfait,

un tir fluide à chacune de vos volées?

 

Dans cet article, nous allons voir :

  • La source du problème
  • Les muscles du bras
  • La crispation des mains
  • Comment y remédier
  • Conclusion

 

Quelle est la source du problème ?

 Au moment de libérer la corde, l’axe de vos doigts n’est plus à la

verticale mais à 45°.

 

 Lorsque j’entraîne les ados ou les adultes, ils viennent quelquefois

me voir et me disent :

«  Pourquoi mon poignet tourne pendant le lâcher.
 J’ai l’impression aussi que cela me donne un problème de latéral.« 

 

Pourquoi ?

 Parce qu’au moment de placer vos doigts en crochet sur la corde,

le pouce sur le repose doigts et l’auriculaire sur l’ergot de la

palette, vous ne faites pas un crochet ferme pendant la traction, le

pouce glisse du support et la main tourne.

 

Le secret pour un tir fluide

 

 Petit rappel 

 Le maintiens du bras d’arc est un problème connu de tous.

 

si on ne muscle pas assez le Triceps Brachial (Longue portion)

correctement, on ne peut pas garantir une visée juste longtemps.

 

 Il s’ensuit un lâché dynamique et un coup de latéral…, vous

connaissez le résultat.

 

 Le lâcher de corde obtenu, et souvent appelé à tort, « décoche« ,

est ce qu’on appelle une décoche arrachée, qui ne laisse plus

filer la corde sans provoquer le lâcher, laissant juste glisser la main.

 

On obtient donc un latéral qui réponds à l’onde de choc du lâché de corde.

 

Le secret pour un tir fluide

 

Constitution du bras en terme musculaire

La face antérieure du bras :

le biceps brachial

  • Appelé aussi , le long supinateur… , sont des muscles fléchisseurs
    du coude, amenant l’avant-bras sur le bras.

 

La face postérieure du bras :

le triceps brachial

  • Le triceps brachial appelé longue portion, sont des muscles
    permettant l’extension de l’avant-bras sur le bras.

 

Crispation des mains

D’autres me disent également :

«  J’ai tendance à avoir ce même défaut lorsqu’il y a de la crispation
dans mes mains.
« 

 

 Bien sur, le fait d’avoir la paume de la main tournée vers le visage

et le coude trop levé n’est pas forcément naturelle, sauf si votre

morphologie vous y oblige.

 

Instinctivement, votre réflexe sera de faire une rotation presque

normale avant votre lâcher de corde.

 

Le résultat en cible va effectivement se traduire par une dispersion

des flèches en latéral...

 

 

Que devez-vous faire pour y remédier ?

Cela se soigne par du travail sur la paille :

 Dans un premier temps, vous devrez concentrer vos exercices

sur des tirs à courte distance les yeux fermés afin de ressentir

une sensation au niveau du poignet de corde.

 

 Vous devez faire en sorte qu’aucune tension ne viennent se

glisser entre la main et les doigts de la main d’arc (une main

d’arc crispée fait automatiquement réagir l’autre main par une

crispation : on appelle cela un effet de symétrie).

 

 Au moment de lâcher votre corde, vous devrez avoir un

maximum de relaxation au niveau des doigts, c’est à dire, les

laisser s’ouvrir et non en forcer l’ouverture (lâcher dynamique).

 

 Il est toutefois évident que votre geste devra rester en tension

linéaire continue et soutenue dans le dos tout au long de l’exercice.

 

 Vous verrez qu’à ce moment là, votre libération de corde sera

souple, légère, fluide et votre main reculera seulement un peu.

 

 

Conclusion

 Acquérir un tir fluide n’est pas évident pour tout le monde,

il vous faudra de la pratique, et encore de la pratique ainsi que

de la motivation.

 

 Que ce soit à l’entraînement ou en compétition, la visualisation

mentale et précise du geste vous aidera énormément.

 

 C’est en visualisant une image de vous-même avec une posture

correcte et une vrai sensation de relâchement sur les doigts que

vous avancerez dans votre quête du succès.

 

 Cette visualisation pourra être faîte à chaque fois que vous

ressentirez une dérive dans votre geste ou tout simplement de

temps en temps pour éviter que le geste ne se détériore.

 

Précisez dans vos commentaires votre difficulté ou facilité à faire cet exercice.

Si cet article vous a plu, alors cliquez sur les icônes j’aime et faites le savoir…

 

 


VOUS AVEZ DES OBJECTIFS POUR VOTRE SAISON ?

Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour les mettre en place,

  • Quel stratégie employer pour arriver à vos fins?
  • Toutes ces questions sans réponses?
  • Alors poser-les moi en

prenant quelques instants et en répondant au petit questionnaire

cela nous permettra de mieux vous connaitre et de vous donner le meilleur que ce soit en conseils ou stratégie d'objectifs.


Si vous avez aimé  «  Le secret pour obtenir un tir fluide »,

 

 

Faites connaître cet article, likez sur votre réseau social préféré,

ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

 

 

(2 commentaires)

    • redelpierre@wanadoo.fr on 20 janvier 2017 at 22 h 12 min
    • Répondre

    Perso, quand j’arme, je mets toujours mes doigts perpendiculaires à la corde pour qu’ils reviennent à l’angle parfait quand ma palette rejoint mon visage. Simultanement pendant la phase de traction ma main reste ouverte pour que l’arc se met bien droit et seulement quand toutes les conditions sont remplies mes doigts se referment sur ma poignée sans la serrer. Cela diminue fortement les problèmes de latéral. C’est beaucoup de répétition du geste pour avoir du résultat. Bon entraînement. René59380.

    1. Bonjour René,
      C’est une bonne façon de faire, attention quand même de rester souple au niveau de l’avant bras, car si vous forcez sur l’ouverture de la main d’arc, vous risquez de mettre vos extenseurs à contribution ce qui donne, à la libération de corde, un mouvement latéral de votre bras.
      Faites de bon entrainements, d’ailleurs participez-vous à certaines compétitions?
      Amicalement,
      Richard

Déposez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.