Comment résoudre votre défaut de retenue d’arc à la libération

 

 Vous avez un défaut de retenue d’arc à la libération ?

 Vous avez essayé énormément d’astuces données par vos collègues archers, mais sans succès ?

 Pourquoi ce geste instinctif vous invite à le retenir au moment de lâcher la corde?

 Voici comment accéder à un bon lâcher de corde afin de rester confiant pendant votre tir.

 Voyons comment trouver la solution à votre « défaut ».

 Le fait de retenir l’arc, l’empêche de pivoter sur lui-même.

 Ceci crée une relation de cause à effet sur la précision de votre tir en donnant à la flèche une bonne raison de ne pas atteindre son but.

 Dans votre vie en général, cette façon d’agir, inconsciente, influence votre quotidien sur votre réussite, on l’appel  » le lâcher prise « 

 Lacher prise_le penseur

Lâcher ou Lâcher prise

 Il y a 2 phénomènes qui ne vous lâchent pas dans votre vie et qui influencent vos actions quels quelle soient.

  •  » se Lâcher « , c’est une détente intérieur de l’esprit et du corps, une façon de cesser de retenir, de laisser échapper…
  •  » le Lâcher prise « , c’est une étape dans votre vie courante à laquelle vous-vous raccrochez, mais dont vous n’êtes pas prêt à faire face.

 Ces 2 phénomènes se retrouvent donc, comme par hasard, dans votre façon de tirer.

 

Comment résoudre votre défaut de retenue d’arc pendant la Libération ?

 Lorsque vous armez , vous tenez votre arc de façon à avoir le contrôle absolu sur votre futur résultat.

 Vous vous mettez en position de visée, bras tendu, que l’on appelle  » Orientation « .

 Vos doigts restent encore en pression sur la poignée de l’arc un court instant, vous certifiant que tout est normal en vous assurant d’un bon crochet ferme sur la corde pendant la  » Traction « .

 Puis arrive le moment de la Libération, ce moment difficile, incertain, qui vous travaille l’esprit par ce manque de confiance en vous et en votre geste.

 

défaut de retenue d'arc

 

 Vous ne pouvez plus rester en visée sans trembler, vous décidez alors de procéder à la  » Libération « .

Lâcher enfin cette corde !

 Là, instinctivement, votre subconscient donne l’ordre à vos doigts de retenir votre arc.

 Il l’empêche de partir, de pivoter sur lui même, exerçant alors une force opposée latérale, retransmise dans le bras d’arc, créant ainsi une erreur de précision et faussant le résultat finale.

 Dans votre vie de tous les jours, vous retrouvez également ce sentiment de retenue qui vous empêches d’avancer.

 

Voici un petit exercice simple pour éliminer votre défaut de retenue d’arc

 Celui-ci va vous aider à vous concentrer sur la façon que vous allez mettre en place lors de votre entraînement et lors d’une compétition.

 Commencez par vous relaxer, après votre échauffement, vous allez détendre vos muscles et votre esprit en ayant des pensées positives du genre :

  • Je me détend et tout va bien
  • Ma journée s’envole et je suis calme
  • Je relâche toutes mes tensions
  • Je suis apaisé
  • etc

 Ensuite:

  •  Visualisez votre objectif.
  •  Imaginez que votre flèche qui quitte sont support et qu’elle fini sa course au centre du blason.
  •  Ensuite, voyez vous, libérant votre corde, en laissant votre main d’arc, souple.
  •  Visualisez le départ de la flèche et la sortie de la poignée hors de votre main, tout cela au ralenti bien sûr !

Vous pouvez faire cet exercice simple à chaque entraînement et avant chaque compétition.

En moins de temps qu’il en faut pour le dire, vous aurez vaincu cette petite faiblesse et renforcé votre réussite.

Partagez votre expérience avec nous ci-dessous, dites nous si cela fonctionne pour vous ou si vous avez une autre façon de faire.

 


VOUS AVEZ DES OBJECTIFS POUR VOTRE SAISON ?

Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour les mettre en place,

  • Quel stratégie employer pour arriver à vos fins?
  • Toutes ces questions sans réponses?
  • Alors poser-les moi en

prenant quelques instants et en répondant au petit questionnaire

cela nous permettra de mieux vous connaitre et de vous donner le meilleur que ce soit en conseils ou stratégie d'objectifs.


Si vous avez aimé  «  Comment résoudre votre défaut de retenue d’arc à la libération »,

 

 

Faites connaître cet article, likez sur votre réseau social préféré,

ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

 

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Collet on 21 novembre 2016 at 18 h 02 min
    • Répondre

    Exactement… Il faut trouver la juste mesure. Détendu mais non relâché, au physique comme au mental. On met en œuvre tout ce qui est nécessaire pour la réussite mais avec détachement et humilité. Si tout est conforme la cible est déjà atteinte…

    1. Bonjour Pierre,
      Oui c’est exactement cela.

    • Cailteux on 7 septembre 2015 at 16 h 35 min
    • Répondre

    bonjour, pour ma part on suspend l’arc à une cordelette (pour éviter de tomber) et on fait tirer l’archer en lui demandant de laisser partir son arc ,au bout de quelques temps sa vient. deuxième manière pas de dragonne l’entraineur mais sa main pour retenir l’arc et meme exercice. sa vient tout seul ….. travail à refaire de tant à autre pour les débutants.

    1. Bonjour Jlc (pour Jean luc peut être),
      Oui, la bonne facon dans un premier temps est de le faire avec la dragonne.
      Ensuite, avec un entraîneur ou un collègue archer non débutant pour la sécurité, on peut le faire sans la dragonne, faire attention à la concentration sur le geste car se sentant moins en sécurité cela perturbe…
      Merci pour ton exemple

    • Valérie on 23 janvier 2013 at 19 h 27 min
    • Répondre

    Bonjour Richard,

    C’est tout un art le lâcher prise comme le tir à l’arc. Il est évident que vouloir avoir main mise sur quelque chose c’est y tenir trop fortement et qu’il faut lâcher la tension que l’on exerce sur cette chose.

    Mais être trop lâche, laxiste n’est pas non plus une bonne attitude, cela veut dire que l’on ne tient à rien.

    Entre les deux il y a la bonne attitude qui est de tenir bien en main, mais de façon à pouvoir relâcher la pression dès que le besoin s’en fait sentir, cela est valable tout, dans l’éducation des enfants aussi, ne pas être trop sur leur dos, mais les maintenir dans la direction qu’ils se sont fixés, les aider à garder leur cap.
    Valérie

Déposez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.