Les 5 conseils sur la respiration au tir à l’arc

 

 La respiration au Tir à l’arc est primordial pour une meilleure stabilité de résultats.

 Restez-vous en apnée pendant votre tir ?
Êtes-vous essoufflé à chaque volée ? la respiration vous manque souvent ?

 Voici 5 conseils simple mais efficace sur comment expirer par le relâchement des muscles à la sortiede l’air des poumons.

 

Exercice de respiration

 

 Êtes vous comme la plupart d’entre nous, stressé au fait de rester en apnée aux contacts, main de corde – menton ?

 Bloquez vous la respiration à chaque traction jusqu’à la libération de la corde ?

 Avez vous des palpitations cardiaque entre chaque flèche ?

 Êtes vous dans ce cas où vous ne pouvez plus lever le bras sans trembler ?

 

 Voici donc les 5 conseils à mettre en pratique pour améliorer votre respiration et obtenir enfin de meilleurs résultats lors de vos compétitions.

 

Définition de la respiration

 La respiration est un processus physiologique permettant d’approvisionner l’organisme en oxygène, et de le libérer du dioxyde de carbone, par la contraction de certains muscles (diaphragme, muscles intercostaux), pendant l’inspiration, établissant une dépression dans le poumon et l’entrée d’air.

 L’expiration correspond au relâchement des muscles et à la sortie de l’air des poumons.

 Bien, maintenant voyons comment utiliser cette respiration.

 

Comment utiliser la respiration dans le tir à l’arc

Ce qui est surtout très intéressant, à mon sens, c’est cette phrase :

«  L’expiration correspond au relâchement des muscles et à la sortie de l’air des poumons « 

 Avant d’expirer, il faut inspirer, c’est logique !

 Dans notre discipline, cette respiration se fait en douceur par le nez ou par la bouche tout en levant le bras.

 Après vous être assuré de la bonne mise en place de la main dans le gripp, puis lorsque vous êtes en visée, vous libérez légèrement de l’air de vos poumons pendant la traction, tout en restant fluide dans votre geste et cela jusqu’à la libération.

 Le fait de libérer légèrement de l’air pendant la traction, va vous permettre d’obtenir les épaules basses pour votre mise en place en visée.

 * Le relâchement des muscles se fait avant la respiration.

 

la respiration au tir à l'arc

 

Les 5 conseils et exercices de respiration qu’il vous faut appliquer sérieusement

 

  1. La visualisation
    1.   C’est l’exercice le plus difficile, car il demande beaucoup de pratique, de jouer avec vos 5 sens et une bonne imagination.
    2.  Vous l’avez déjà pratiqué lors d’un souhait ou d’une envie comme par exemple posséder un super arc…rappelez-vous…, sachez donc que ce n’est pas impossible, vous devez seulement vous voir être en train de le faire et de vous voir réussir à le faire.
    3.  Vous devez tout ressentir, le bruit autour de vous, la chaleur ou le froid, l’effort dans votre geste, l’odeur de la pièce, la lumière etc…
    4.  Vous devez y mettre de l’intention, vous vous voyez faire le geste régulier avec la respiration sans forcer sur celle-ci.
    5.  Vous devez visualiser du rythme, de l’émotion et vous projeter en phase avec votre arc.
    6.  Pratiquez chez vous avant de vous endormir et / ou le matin au réveil, et soyez convaincu que cela fonctionne et qu’il vous sera facile de le faire lors de votre prochain entraînement, au bout d’une à deux semaines, vous devriez déjà ne plus vous apercevoir que vous le faites facilement et instinctivement.

  2. La posture
    1.  Est le moyen idéal à votre respiration, sans elle vous ne pouvez gonfler votre poitrine de façon efficace.
    2.  Elle est la base fondamentale que vous apprenez au tout début de votre initiation.
    3.  Vous devez l’acquérir et la maîtriser, elle doit être instinctive sur le pas de tir.
    4.  Elle vous apportera une meilleure confiance dans votre geste et vous aidera à vous tenir droit dans votre quotidien…
  3. La respiration abdominale

    1. Elle contribue naturellement à la détente et à la relaxation, celle-ci s’effectue, dans notre cas, de la manière suivante:
      1. TOUT les jours, utilisez cet outil qui est en vous et faites vous ce cadeau de respirer et d’expirer profondément une douzaine de fois ! Pourquoi?
      2. pour vous oxygéner, il est tout à fait indiqué de respirer profondément avant la séquence de tir, même se mettre en légère sur-oxygénation.
      3. pour faire marcher votre ballon abdominal.
      4. pour accéder à une meilleure confiance de soi.
      5. pour retrouver un état positif mental.
      6. pour évacuer le stress.
    2. Comment ?
      1. Par l’exercice sur le pas de tir, l’arc en main, inspirez pendant le geste d’orientation, ( levée du bras d’arc ), sans forcer, jusqu’à un léger blocage de la respiration ( qui fait partie de la respiration profonde ), on termine la stabilisation, on peaufine la visée.
      2. Puis en expirant légèrement, comme une fuite, par le nez pendant la traction de la corde jusqu’à la libération.Cela vous assurera une fluidité et une continuité et permettra enfin de passer votre coude en arrière sans contrainte musculaire vous permettant de joindre l’omoplate de traction vers l’omoplate de tension.

  4. La technique
    1.  La respiration est à la base de tout, elle est votre garantie de bien-être.
    2.  Elle permet de mieux gérer le stress quotidien et de retrouver votre calme intérieur.
    3.  Elle est à la base de toute réussite:
      1. Lorsque l’esprit se concentre sur la respiration, le corps et l’esprit ne font qu’un.
      2. Concentrez-vous sur le diaphragme lors du remplissage des poumons.
      3. Faites-le avant de prendre votre arc afin de bien comprendre la mécanique.

  5. Le travail
    1. L’entraînement est un travail, vous devez le faire correctement au moins pendant une heure !
    2. impliquez et appliquez-vous véritablement.
    3. Y’a pas de secret, à part celui de faire étape par étape en construisant Votre méthode adaptée à Votre morphologie.

 

la respiration au tir à l'arc

 

 

Mes conseils bonus

 Voici une technique qu’utilisent les archers qui pratiquent le tir en instinctif ou greenarrow :

  1.  Armez en inspirant, en cherchant à pousser l’air vers le bas de l’abdomen (respiration dite ventrale),
  2.  Quand vous arrivez à votre point d’encrage, bloquez
  3.  Puis décochez, en expirant.

  Vous comprendrez qu’en tir instinctif, on ne peut maintenir longtemps l’encrage, donc pour les poulies, cette méthode n’est pas valable car ils prennent le temps pour viser en général.

 La respiration est primordiale pour un bon tir, elle doit rythmer la séquence de votre tir.

 La respiration doit oxygéner le corps, et principalement le cerveau dans cette discipline, car la concentration est nécessaire.

 La respiration ventrale, ou diaphragmatique ou encore dite profonde dans les arts martiaux est la plus adaptée, car elle maintient fixe le reste du corps, et permet d’expulser une plus grande quantité d’air, et donc d’en récupérer autant.

 Respirer avec la cage thoracique modifie la position des épaules.

 Tout ces conseils ne vous servirons qu’à partir du moment où vous les mettrez en application sérieusement, déjà et surtout pendant votre entraînement et ensuite lors de vos compétitions.

 Sachez également, que cela ce travail, de façon simple sans contrainte.

 Plus vous le ferez et plus cela rentrera en mémoire, cela deviendra instinctif, vous n’y accorderez plus aucune attention et vous aurez l’impression de l’avoir toujours fait !

 Votre subconscient y sera sûrement pour quelque chose !!

 Je terminerai par une citation qui dit à peu près cela :

 

Si tu veux des résultats différents des autres, alors ne fait pas comme les autres…

 

Combien d’entre vous faites déjà cette respiration instinctive?

Commentez ci-dessous et donnez moi vos appréciations.

 

 


VOUS AVEZ DES OBJECTIFS POUR VOTRE SAISON ?

Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour les mettre en place,

  • Quel stratégie employer pour arriver à vos fins?
  • Toutes ces questions sans réponses?
  • Alors poser-les moi en

prenant quelques instants et en répondant au petit questionnaire

cela nous permettra de mieux vous connaitre et de vous donner le meilleur que ce soit en conseils ou stratégie d'objectifs.


Si vous avez aimé  «  Les 5 conseils sur la respiration au tir à l’arc »,

 

 

Faites connaître cet article, likez sur votre réseau social préféré,

ou cliquez sur "j'aime" .  😉

 

 

 

Déposez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.